sort

Comprendre les risques

Tudigo croit et participe à la création d'une économie durable en permettant à des entreprises à impact positif et à fort potentiel de croissance de se financer via notre plateforme. Ces financements sont permis grâce aux investisseurs qui eux aussi croient en cette manière éthique d'investir en alliant rentabilité et impact positif.




Afin de satisfaire nos investisseurs, nous sélectionnons les projets à financer avec attention et implication. Malgré nos efforts à ce sujet, il n'en reste pas moins que tout investissement comporte par définition des risques. Aussi, nous souhaitons vous avertir au mieux sur les risques que peut représenter l'investissement dans les entreprises non cotées. 

Les risques liés à la contribution en Don contre Don

Chaque société financée présente des risques opérationnels selon son marché, son business model, sa gestion. En Don contre Don, ce risque opérationnel se traduit par un risque que la contrepartie promise en échange d'un don ne soit jamais honorée si l'entreprise, la coopérative ou l'association ayant eu recours à ce mode de financement se retrouve en difficulté avant que les contreparties soient parvenues aux contributeurs. 

 

Les risques liés à l'investissement

Comme pour la plupart des investissements, le financement participatif présente des risques de perte totale ou partielle du capital investi. Votre investissement n'est pas couvert par les systèmes de garantie des dépôts établis conformément à la directive 2014/49/UE du Parlement européen, ni par les systèmes d'indemnisation des investisseurs établis conformément à la directive 97/9/CE du Parlement européen et du Conseil.

 

Chaque société financée présente des risques selon son marché, son business model, sa gestion, nous vous conseillons donc de consulter les analyses présentes sur Tudigo ainsi que le Document d'Information Règlementaire Synthétique (DIRS) de chaque projet afin de mieux appréhender ces risques opérationnels qui peuvent entraîner la perte partielle ou totale du capital investi. De manière générale, nous vous conseillons de n'investir que sur des projets que vous comprenez parfaitement. 


Enfin, le retour sur investissement n'est pas garanti et ceci n'est pas un produit d'épargne, nous vous conseillons donc de ne pas investir plus de 10% de votre patrimoine net dans des projets de financements participatifs.



 

Les risques liés à l'investissement en actions

Comme pour la plupart des investissements, investir en actions dans des sociétés non cotées présente des risques, notamment le risque d'illiquidité, ce qui se traduit par la difficulté ou l'impossibilité de vendre ou de se faire rembourser ces actions ou de ne pas être en mesure de vendre les actions au moment où vous le souhaitez. Ne prêtez ou n’investissez pas l’argent dont vous pourriez avoir besoin à court terme et prenez le temps d’analyser toutes les informations disponibles.


De plus, la valorisation des entreprises est basée sur des modèles prédictifs ce qui signifie que le multiple de valorisation escompté est directement impacté par les performances de l'entreprise et les performances passées ne préjugent pas des performances futures.


 

Les risques liés à l'investissement en obligations

Comme pour la plupart des investissements, investir en obligations comporte des risques. Plus le taux est élevé, plus le risque de perte en capital ou d’impayé des intérêts est important. L'investissement en obligations présente un risque de retard de paiement, si l'entreprise ayant eu recours à un emprunt obligataire n'est pas en mesure de satisfaire les créanciers au moment de l'échéance. Ce retard peut être traité directement entre les parties concernées ou avec l'aide d'un partenaire extérieur afin de satisfaire toutes les parties. 

 

 

Si la société ayant recours à l'emprunt obligataire se retrouve en difficulté avant ou au moment de l'échéance, certains créanciers comme les banques ou les fournisseurs seront remboursés de manière prioritaire ce qui signifie que les investisseurs Tudigo peuvent faire face à une incapacité de remboursement des obligations de la part de l'entreprise ayant eu recours à l'emprunt obligataire. Dans ce cas, une assemblée générale réunissant l'ensemble des obligataires ayant investi un capital dans cette entreprise sera formée afin de décider collectivement de la conduite à tenir pour retrouver votre solde. Cette procédure peut être à l'amiable ou en justice et peut permettre de recouvrir partiellement ou intégralement le montant investi. Il existe aussi un risque que cette procédure n'aboutisse pas et que l'investisseur fasse face à une perte du capital investi et à des frais de procédure.

 

 

Comme mentionné ci-dessus, la liquidité de ces obligations dépend de leur modalité de remboursement et de versement des intérêts. Ces dernières peuvent, selon certaines modalités, être remboursées à l'avance par la société ayant eu recours à l'emprunt obligataire ce qui signifie que les intérêts sur la période restante ne seront pas dus.

 

Des questions à ce sujet ? Prenez rendez-vous avec un conseiller Tudigo dédié

Prendre rendez-vous
Investir dans des sociétés comporte des risques de perte en capital et d'illiquidité. Répartissez bien vos investissements et n'investissez que l'argent dont vous n'avez pas besoin immédiatement.
  • facebook
  • linkedin